TDAH et énurésie

L’énurésie, ou « pipi au lit », est un problème fréquent chez les enfants. Ce trouble de la vessie n’est pas volontaire de la part des enfants, et se résorbe avec le temps dans un certain nombre de cas. Des études ont fait un lien entre trouble du déficit de l’attention / hyperactivité (TDAH) et énurésie, expliqué notamment par un déficit de la vigilance.

Quelles sont les principales problématiques rencontrées par les parents ?
Quelles solutions peut-on apporter pour aider nos enfants concernés par l’énurésie ?

Découvrez dans cet article ce qu’en disent les autres parents !

Avec le temps, j’ai compris qu’il y a autant de manifestation du TDAH que de personnes qui en souffrent.

Personne ne sous a appris à être parent, et pourtant nous devons composer chaque jour avec notre histoire et nos capacités personnelles pour aider nos enfants à devenir la meilleure version d’eux-mêmes. Pour cela, nous n’avons pas à culpabiliser ou à rougir de nos erreurs.

Un combat / Une solution :
Pendant un mois, je vous propose une série d’articles remplis de vos témoignages et de vos astuces du quotidien, pour qu’aucun d’entre nous ne se sente plus jamais seul face aux combats du TDAH.

Comprendre l’énurésie

L’énurésie est un problème fréquent

L’énurésie est le terme médical pour désigner le « pipi au lit ».

On peut parler d’énurésie à partir de 5 ans, c’est-à-dire à partir de l’âge où le contrôle physiologique de la vessie est normalement acquis. L’énurésie n’est pas volontaire de la part de l’enfant.

On distingue deux types d’énurésie nocturne :

1) l’énurésie primaire : lorsque l’enfant n’a jamais été propre la nuit pendant au moins 6 mois consécutifs. L’énurésie primaire se résorbe généralement par elle-même.

2) l’énurésie secondaire : lorsque l’enfant a déjà été propre la nuit pendant au moins 6 mois consécutifs. On distingue alors deux causes, d’ordre physiologique (infection urinaire, parasitose intestinale ou apnée du sommeil) ou psychologique (stress, trouble du comportement, etc.). Il est donc important d’établir l’histoire psychologique et sociale de l’enfant.

Qu’elle soit primaire ou secondaire, l’énurésie nécessite une prise en charge médicale, car elle peut être l’ manifestation d’un trouble plus grave, voire d’une maladie. Parmi les plus fréquents on retrouve l’apnée du sommeil, le diabète ou un TDAH.

Ainsi, déceler la cause permet parfois de trouver le bon traitement. 

L’énurésie est un problème fréquent qui touche de nombreux d’enfants.
La prévalence de l’énurésie dans la population est de 14 à 15% pour les enfants entre 5 et 6 ans, 8 à 9% entre 7 et 8 ans, 5% à 10 ans, 2 à 3% entre 12 et 14 ans, 1 à 2% après 15 ans.

Enurésie et TDAH

Les recherches récentes révèlent que l’énurésie est présente chez 20 % des enfants souffrant de TDAH.

Par ailleurs, 30 à 40 % des enfants incontinents présentent également un TDAH.

Ces deux troubles auraient en commun un déficit de la vigilance.

Parfois, le traitement médicamenteux du TDAH (par méthylphénidate) permet de régler le problème d’énurésie, mais ce n’est pas toujours le cas.

TDAH et énurésie : quelles sont vos plus grandes problématiques?

Je suis en colère quand je vois le nombre de médecins rencontrés pour mon fils, qui n’ont jamais fait remarqué que l’énurésie et le TDAH peuvent être liés… Traitement médicamenteux pour l énurésie par deux fois, échographie, hypnothérapie, magnétisme, pédiatre… Pfff… Et dans le test de conners, dans les dernières questions, la révélation

Tdah de 11 ans et énurésie jusqu’à 10 ans mais rechute dès qu’il y a une anxiété ou grosse fatigue…

Ma fille a 6 ans et impossible pour elle d’être propre de nuit malgré plusieurs tentatives depuis ses 3 ans ..

6 ans TDAH et toujours des couches pour dormir, même une sieste d’1h seulement ! Les couches sont bien pleines et bien lourdes, et même souvent ça déborde dans le lit, draps et pyjamas mouillés. Et ça ne le réveille pas

Enurésie : quelles solutions?

L’énurésie pouvant être associée à d’autres troubles ou maladies, une prise en charge pluridisciplinaire s’avère nécessaire pour explorer les différentes pistes: urologue, pédopsychiatre, psychologue,… Un traitement médicamenteux peut alors intervenir, selon l’origine du trouble.

Par ailleurs, l’alarme « stop pipi » est un traitement comportemental qui permet également des résultats satisfaisant (taux d’efficacité de 90% à 6 mois). Il s’agit d’une alarme qui se déclenche dès que la sonde positionnée sur la culotte ou le pyjama détecte les premières gouttes d’urine. Un investissement familial est alors nécessaire pour aider son enfant à aller aux toilettes pendant la nuit.

Enfin, la motivation de l’enfant est importante. S’il ne voit pas l’énurésie comme un problème, il pourrait être approprié de le laisser évoluer à son rythme.

Ce qu’en disent les autres parents

la propreté nocturne fût longue à venir. Par contre mon garçon est propre la nuit depuis peu grâce à une alarme stop pipi qu’on a utilisée pendant quelques semaines. Ça a été miraculeux.

l’EFT c’est génial pour ce genre de soucis. Rapide et efficace en une séance sur mon fils je lui ai réglé le problème

Mon fils est TDAH et énurésieque. Nous entamons rééducation et traitement avec urologue pédiatrique..

Notre fils fait tellement de progrès pour apprendre à gérer ses troubles dans tellement de domaines, que nous faisons comme pour tout avec lui, nous essayons de le laisser faire à son rythme autant que possible… Je ne sais pas si ça peut vous aider, mais peut-être que le fait de laisser aller nos enfants à leur rythme leur enlève au moins la pression…

Quelles sont vos propres solutions ?

J’espère que cet article vous aura apporté des nouvelles ressources sur l’énurésie de votre enfant.

Et vous, quelles sont les méthodes que vous avez mises en place pour améliorer la situation ?

Découvrez les autres articles de la série 30 jours / 30 combats

TDAH et mensonges

Sources:

Sphère santé : Quelles nouveautés concernant les causes et traitements de l’énurésie ?

Enurésie nocturne : comprendre et intervenir

Hérade

Coach personnel et professionnel | Coach TDAH | Experte Burnout parental

Partager l'article
  • 4
    Partages
  • 4
    Partages

2 réflexions sur “TDAH et énurésie”

  1. Je travaille avec plusieurs ostéopathes et on a de très bons résultats sur l’énurésie en une ou deux séances avec les enfants, à tester également je pense !

    1. Bonjour! Je suis moi même à la recherche de solutions pour mon fils de 10ans, nous sommes sur Paris si jamais vous avez des coordonnées à nous communiquer je suis preneuse, un énorme merci!!! Sandra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *