se libérer du stress

#20 – Guide pour se libérer du stress – par Léo Babauta

Comment se libérer du stress?

Nous faisons tous face au stress au quotidien – qu’il s’agisse du stress d’être débordé au travail, d’avoir à faire face à des crises personnelles, à la circulation (aux bouchons!), aux relations, à la santé, aux finances… les situations stressantes peuvent apparaître à tous les niveaux de notre vie.

Et le stress a des effets néfastes : il nous rend moins heureux, moins efficaces, moins ouverts dans nos relations, il nous fatigue, impacte notre santé, et peut même être encore plus dévastateurs s’il monte à des niveaux d’anxiété.

Alors regardons comment nous pouvons agir sur notre niveau de stress, et ce, à chaque fois que nous le remarquons.

Note : cet article est une traduction libre de l’article A Guide to Letting Go of Stress de Léo Babauta, sur son blog Zen Habits
Cette traduction a été réalisée avec sa permission. 
C’est donc Léo Babauta himself qui s’exprime en “je” et “nous”! 

Ce contre quoi nous nous débattons

Pourquoi sommes-nous stressés, angoissés ou dépassés?

Parce que nous voulons que le monde soit calme, ordonné, confortable… Malheureusement ce n’est pas toujours le cas. 

Les choses sont hors de contrôle, désordonnées, pas simples, pleines d’interruptions et d’événements imprévus, de problèmes de santé et d’accidents. Et les choses ne se passent jamais comme nous l’avions prévu ou imaginé.

Mais c’est ainsi que le monde est — le stress ne vient pas parce que le monde est désordonné et chaotique, mais parce que nous voulons qu’il soit différent de ce qu’il est.

Nous avons des idéaux sur la façon dont les autres devraient être, comment nous devrions être, comment tout autour de nous devrait être. Ces idéaux ne sont pas un problème, c’est simplement que nous y sommes attachés. Et c’est cet attachement qui nous provoque du stress.

La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons abandonner ces idées, et le monde n’a pas besoin de changer d’un iota. 

Nous pouvons lâcher prise et, ce faisant, nous diminuerons notre niveau de stress.

Comment laisser aller le stress

Disons que vous vivez un moment de stress en ce moment.

  • Quelque chose ne se passe pas comme vous le souhaitez, 
  • vous vivez une situation chaotique ou épuisante, 
  • quelqu’un ne se comporte pas comme vous le souhaitez, 
  • ou vous vous inquiétez d’un événement à venir.

La première pratique consiste à entrer dans votre corps et à remarquer comment le stress se ressent, physiquement. 

Vivez cette sensation au présent – ce n’est pas un problème d’avoir du stress dans votre corps, il s’agit  juste une sensation physique. 

Vous pouvez observer cette sensation physique, soyez simplement avec elle. 

Cette pratique est simple et vous pouvez vous en contenter. Elle ne prend que quelques instants.

La deuxième pratique consiste à prendre conscience de vos attente concernant le situation idéale, ou de votre propre perspective de la situation

Qu’est-ce qui cause ce stress dans votre corps? 

Vous avez un idéal sur la façon dont le monde devrait être, comment l’autre personne devrait être, comment vous devriez être. Et le monde, la personne ou vous, n’atteignez pas cet idéal. 

Remarquez cela maintenant. 

Remarquez ce que vous vous dites à ce sujet : «Ils ne devraient pas agir comme ça, je n’aime pas ça, je me sens nul et pas intéressant.»

Qu’en pensez-vous? Est-ce une sensation récurrente?

Remarquez à quel point votre vision idéale et/ou votre perspective de la situation provoquent l’effet du stress, de l’anxiété, de la peur, ou même un sentiment de culpabilité. 

Ces pensées négatives sont néfastes ne vous font pas avancer!

Remarquez également qu’elles sont complètement fabriquées par votre esprit. 
Vous avez créé cet idéal et/ou cette perspective de la situation.

Ce n’est pas une raison pour vous en vouloir, mais il s’agit simplement de le reconnaître et d’en avoir conscience. 

Bonne nouvelles : Si vous avez créé ces idées, vous pouvez aussi bien les laisser aller.

La troisième pratique est de lâcher prise et juste d’être

Qu’est-ce que ce serait de vivre l’instant présent, sans sans le comparer à votre idéal, et sans interpréter la situation?

Vous seriez en paix. 
Vous seriez présent en ce moment. 
Vous seriez libre. 
Peut-être plus aimant (pour vous-même ou les autres).

Demandez-vous ce que ce serait de ne pas avoir ces attentes.
Voyez si vous pouvez sentir ce que ce serait, juste pour un moment, de vivre l’instant présent

A ce moment là, vous êtes libre. Vous pouvez vous détendre, ouvrir votre esprit au-delà de votre auto-préoccupation, Et être, tout simplement.

C’est un état d’ouverture dans lequel vous pouvez être à tout moment. 

Remarquez simplement les sensations de l’instant présent – les sensations de votre corps, de votre environnement. 
Remarquez les autres personnes dans votre vie, et ce qu’elles vous apportent.
Remarquez combien il est étonnant d’être en vie en ce moment.
Quel cadeau c’est d’avoir la vue, l’ouïe, le goût, un corps. 

Quel privilège, quelle joie!

Vous n’avez pas besoin d’être reconnaissant et joyeux à chaque instant, mais vous avez la liberté de laisser tomber votre perspective idéale et d’être en paix… et ça, c’est toujours possible. Même dans les moments de chaos, vous pouvez être libre.

Vous êtes même libres d’apprécier la beauté du chaos.

se libérer du stress
Image par michel kwan

Se libérer du stress en trois étapes

Dans son article, Léo Babauta nous explique simplement que le stress vient du fait que nous n’avons pas le contrôle sur le monde qui nous entoure.

Nous avons des attentes (même inconscientes) sur ce que nous attendons d’une situation ou d’une personne. Et cette vision idéale n’est pas toujours satisfaite.

Mais également, Léo Babauta nous rappelle que nous avons notre propre perspective d’une situation donnée. 
Cette perspective étant créée par nos filtres: notre histoire, notre culture, notre environnement socio-culturel, notre expérience,…

Ainsi, le stress ne vient pas parce que le monde est incontrôlable, mais parce que nous voulons qu’il soit différent de ce qu’il est.

Pour nous aider à nous libérer du stress, Léo Babauta nous propose 3 étapes:

1. Entrer dans notre corps, et prendre conscience des sensations physiques que nous ressentons. 

Il s’agit là de prendre conscience de ce que nous ressentons physiquement, ici et maintenant. Ce simple constat est d’une grande aide et peut significativement faire baisser notre niveau de stress.

Pour vous entraîner, je vous recommande de pratiquer le scanner du corps.

J’utilise personnellement l’application Petit Bambou: vous avez accès gratuitement à 8 séances découvertes, dont la 2ème séance est “body scan pour apaiser le mental”.

2. Prendre conscience de nos attente concernant la situation idéale, ou de notre propre perspective de la situation

Il est important de prendre conscience que nous avons tous des attentes idéales sur le monde et les personnes qui nous entourent, et les situations que nous vivons.

De la même manière, il faut garder en tête que nos filtres nous poussent à interpréter chaque situation. Cette interprétation est normale, même si nous avons tendance à l’oublier.

Aussi, après avoir constaté les sensations physiques causées par le stress, prenez un moment pour prendre de la hauteur: Êtes-vous déçu parce que la situation ne répond pas à vos attentes? Êtes vous frustré de ne pas avoir le contrôle de l’événement (ou de la personne)? Êtes-vous vraiment objectif dans votre interprétation de la situation?

Il ne s’agit pas de culpabiliser, mais simplement de prendre de la hauteur pour y voir plus clair.

3. Enfin, lâcher-prise et vivre l’instant présent

Vivez l’instant présent. 

Ressentez vos sensations physiques.
Ecoutez les sons et les voix autour de vous.
Observez les couleurs et les mouvements.
Constatez la beauté du monde qui vous entoure.
Soyez dans la gratitude d’être simplement en vie, ici et maintenant.

Détendez-vous, libérez-vous!

J’espère que vous avez apprécié cet article de Léo Babauta autant que moi!

Et vous, quels sont vos astuces pour faire baisser votre niveau de stress?

Découvrez le livre de Léo Babauta, l’Art d’aller à l’essentiel – le pouvoir d’une vie simplifiée

Ce livre fait partie du Top 3 des livres qui ont eu un impact significatif sur ma vie (voir l’article: Les 3 livres qui ont changé ma vie)

se libérer du stress

Cliquez-ici pour acheter le livre sur Amazon (lien affilié)

Cet article vous a plu?

N’hésitez pas à le partager pour aider un maximum de parents à mieux vivre avec le TDAH de leur enfant et éviter l’épuisement parental!

Prenez soin de vous!

Hérade

Coach en épanouissement personnel et professionnel | Coach TDAH

Note: Je touche une petite commission sur les éventuels liens Amazon présents dans cet article. Cela signifie que si vous décidez de passer par ces liens, une petite commission me sera reversée (sans surcoût de votre côté). 

Ces revenus me permettent de participer aux frais liés à la mise en ligne du site, pour pouvoir continuer à vous proposer du contenu gratuit et de qualité.

Malgré tout, je ne mets pas en avant ces produits pour les commissions qu’ils génèrent.
Ainsi, si le principe de l’affiliation vous dérange, n’hésitez pas à vous rendre directement sur les sites des revendeurs pour acheter les produits sans qu’aucune commission me soit reversée. 

[NB: vous pouvez laisser vos commentaires en toute sécurité. Seuls votre nom, votre commentaire et éventuellement le lien vers votre site internet, seront visibles par les autres lecteurs]

Partager l'article
  • 7
    Partages
  • 7
    Partages

2 réflexions sur “#20 – Guide pour se libérer du stress – par Léo Babauta”

  1. Bonjour Hérade,
    Je te remercie pour cet article qui tombe à pic alors que mon niveau de stress est important ces 3 derniers jours. Le retour aux sensations du corps est quelque-chose que j’utilise car c’est également la première étape de la Communication Non Violente. Et en même temps, parfois je m’agite au lieu de faire ce simple retour à soi. Un autre point m’a marqué : c’est le fait que la vision idéale à laquelle on s’attache est fabriquée par notre esprit… Il est bon de l’entendre à nouveau. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *