reussir_fetes_famille_01

10 conseils pour réussir ses fêtes de famille avec un enfant hyperactif

Noël, Nouvel an, les anniversaires, les cousinades,… réussir ses fêtes avec un enfant hyperactif est loin d’être de tout repos. 

Personnellement, j’angoisse chaque année à l’approche des fêtes de fin d’année! Je sais que les (trop) nombreux repas de famille vont être épuisants, que les enfants n’auront pas le temps de bien se reposer et de faire redescendre le niveau d’excitation, qu’ils ne seront plus réceptifs aux règles et qu’ils risquent d’exploser s’ils se retiennent trop longtemps avant d’ouvrir leurs cadeaux.

Tu devrais lâcher prise” qu’ils disent! Oui mais là, franchement, j’aimerai juste abolir Noël et partir me dorer la pilule au soleil…seule…sans enfants…avec un budget illimité pour les cocktails !

Alors pour cette année, j’ai décidé d’anticiper! J’ai fais le point sur ce qui fonctionne, ce qui est recommandé, ce que je dois améliorer, et j’ai mixé le tout pour vous présenter les 10 règles pour réussir les fêtes de famille avec nos enfants surexcités.

N’hésitez pas à les partager, c’est mon cadeau de fin d’année! 🙂

Maintenir un cadre pour rassurer l’enfant

Nos enfants concernés pas le TDAH sont particulièrement sensibles au cadre. Ou plutôt, à l’absence de cadre et de repères. 

Lorsqu’on se prépare aux fêtes, on a souvent tendance à lever le pied sur le quotidien. On est plus conciliant sur l’heure du coucher, on se laisse porter par les événements, on oublie les routines,… mais nos enfants ne vivent pas les choses de la même manière.

Avec des difficultés à se repérer dans le temps, à gérer les émotions débordantes et à maintenir son attention malgré les nombreuses sollicitations, le maintien du cadre rassure nos enfants, et leur permet de pouvoir anticiper les jours à venir.

Un enfant rassuré est un enfant plus cool (normal!). Et rien que pour ça, je veux bien y mettre un peu d’énergie!

Structurer le calendrier

Pour moi, le calendrier est la base de l’organisation et du chemin vers l’autonomie. Il permet à nos enfants de mieux se repérer dans le temps, de planifier et d’anticiper.

Avez-vous déjà remarqué que les enfants concernés par le TDAH n’apprécient pas toujours les surprises? 

Alors pour rassurer nos enfants, il me semble essentiel de noter les différents repas sur le calendrier. Cela lui permet de savoir:

  • quel jour ?
  • chez qui ?
  • idéalement: qui sera là ?
  • et selon le niveau d’anxiété de votre enfant: quel repas est prévu ? 

Il pourra s’y référer dès qu’il en ressentira le besoin. Et ce support lui permettra de canaliser son anxiété.

Pour aller plus loin, cet article pourrait vous intéresser : Gestion du temps : comment aider mon enfant à mieux se repérer dans le temps?

Préserver les routines

Pendant les vacances, essayez au maximum de préserver les routines. Elles font partie intégrante du quotidien et sont rassurantes, pour nos enfants comme pour nous.

Pendant les périodes intenses comme les fêtes de fin d’année, les routines sont comme une ancre à laquelle votre enfant peut s’accrocher lorsqu’il se sent débordé.

Préservez donc au maximum:

  • l’heure du coucher (notamment pendant les “petites” vacances, trop courtes pour changer complètement de rythme)
  • les routines du matin et du soir,
  • les routines des devoirs,…

Intégrer des moments de calme

Alors que le niveau d’excitation arrive à son maximum pendant les fêtes de fin d’année, pensez à intégrer des moments de calme dans la journée: 15 min de temps de lecture, 30 min de bricolage ou de dessin, 30 min de temps de repos (sans écran),…

Anticiper au maximum pour pouvoir intégrer ces moments malgré les nombreuses activités et invitations.

Pour aller plus loin, cet article pourrait vous intéresser : Comprendre et aider mon enfant hyperactif

reussir_fetes_famille_04

Intégrer des sorties en extérieur

De la même manière, votre enfant a besoin de se dépenser pour pouvoir évacuer son stress et faire baisser son niveau d’excitation. 

Pensez à prévoir des sorties pour vous permettre d’appréhender sereinement les retrouvailles en famille.

Pour aller plus loin, cet article pourrait vous intéresser : 9 idées d’activités en extérieur pour mon enfant hyperactif

Prévenir plutôt que guérir

Éviter d’enchaîner les repas

Cette règle est notre grande décision de ces dernières années. 

Nous avons décidé de ne plus enchaîner les repas de famille pour permettre à nos enfants de retrouver le calme et de se reposer.
Aussi, nous n’avons pas plus d’un repas de famille par jour, et pas plus de 2 jours d’affilée. 

Cette pause est nécessaire pour eux, mais aussi pour nous! Pour retrouver nos routines, profiter des cadeaux mais également pour passer des moments seuls.

Ce mini break nous permet d’être à nouveau réceptifs pour appréhender les repas suivants.

Pour aller plus loin, ces articles pourraient vous intéresser :
10 habitudes simples pour faire d’aujourd’hui votre plus belle journée
Mon secret pour garder le cap

Avoir une approche proactive

Selon les personnes que vous retrouvez, et le lieu où vous vous rendez, réfléchissez aux problèmes que vous (ou vos enfants) serez susceptibles de rencontrer, et déterminez si vos attentes correspondent à la situation

Si nécessaire, raccourcissez le temps de visite en venant plus tard ou en partant plus tôt.

Donner les consignes avant d’arriver

Assurez-vous de donner à votre enfant des consignes claires tout en maintenant un contact visuel pendant que vous parlez avec lui. 

Dites-lui calmement quelles seront les conséquences de son comportement, qu’il soit positif ou négatif.

Pour aller plus loin, cet article pourrait vous intéresser : 15 clés pour faire efficacement une demande à son enfant

Expliquer qu’il existe des règles différentes selon les familles

Ca nous semble logique, mais ce n’est pas aussi évident pour nos petites têtes blondes (ou brunes, ou rousses,…^^) !

Pensez à rappeler à votre enfant que chaque famille à ses propres règles.

C’est ensuite à vous de décider, selon votre sensibilité, si vos enfants doivent respecter vos règles, ou s’ils doivent s’adapter à celles de l’autre maison.

reussir_fetes_famille_02

Maintenir le lien

Quoi qu’il arrive, préservez le lien avec votre enfant à besoin particulier. 

Être attentif aux besoins de nos enfants

Votre enfant n’osera peut-être pas s’exprimer s’il se sent triste ou en colère. De même, il est bon de se rappeler que nos enfants avec TDAH sont plus sensibles à l’injustice et aux cachotteries.

Soyez attentifs à l’état émotionnel de votre enfant pour éviter l’accumulation de situations stressantes. N’hésitez donc pas à demander à votre enfant comment il se sent et quels sont ses besoins.

Pour aller plus loin, cet article pourrait vous intéresser : Comment apprendre à son enfant diagnostiqué TDAH à mieux gérer ses émotions

Privilégier le dialogue

Lorsque vous constatez un débordement, essayez autant que possible de régler la situation au calme (dans une pièce à part par exemple).

Permettez à votre enfant de s’exprimer, et aidez-le à canaliser son excitation.

Pour aller plus loin, ces articles pourraient vous intéresser :
La méthode « 1, 2, 3 retrait »
Comprendre l’opposition et le Trouble Oppositionnel avec Provocation (TOP)
Comprendre et vivre avec le trouble du comportement de son enfant

Profitez!

Enfin, en bonus ce dernier conseil, et pas des moindres: profitez!

Les fêtes sont là pour recharger nos réservoirs d’amour et d’énergie positive!

Pour cela, trois principes clés:

Laissez les tata/tonton, papi/mami, parrain/marraine s’occuper de vos enfants. 
Autant que possible, si vous sentez les bêtises arriver, essayez de ne pas intervenir et laissez les autres parents s’en charger pour vous. C’est dur, je sais, mais essayez de profiter au maximum! 

Évitez de parler du TDAH et des difficultés de votre enfant: ce n’est pas le moment! 
En plus si votre enfant vous entend, il sentira – encore une fois – que sa “différence “est au centre de vos préoccupations. 

Enfin, autorisez les bonbons multicolores et les sodas, les films entre cousins et les démonstrations de chorégraphie. Laissez vos enfants être des enfants. 

reussir_fetes_famille_03

Et vous les parents, quels sont vos secrets pour réussir vos fêtes de famille avec vos enfants débordants d’énergie?

Si cet article vous a plu, pensez à le partager pour aider un maximum de parents à mieux vivre avec le TDAH de leur enfant!

Prenez soin de vous! 💛

Hérade

Coach en épanouissement personnel et professionnel | Coach TDAH | Experte Burnout parental

Partager l'article
  • 74
    Partages
  • 74
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *